🤱🏻RĂ©cit d’accouchement

Le lundi cinq aoĂ»t deux miles dix neuf …

Une date gravée à jamais dans ma mémoire !

Il est 6h45 quand je perds le bouchon muqueux en allant aux toilettes. J’hĂ©site Ă  appeler la maternitĂ© car beaucoup m’ont dit que perdre le bouchon muqueux ne veut pas dire accouchement imminent !

Alors je n’appelle pas et dĂ©cide de me recoucher.

A peine 10 minutes après, je ressens pas mal de contractions plus douloureuses que celles dĂ©jĂ  ressenties auparavant …

Je décide donc de prendre un bain afin de soulager ces dernières.

Il faut savoir que ce lundi lĂ , nous avions rendez vous Ă  14h00 pour une Ă©chographie/rendez-vous de contrĂ´le. J’attends donc cette heure lĂ  pour voir ce que le gynĂ©cologue en pense.

Sur le chemin de la clinique, monsieur me dit en rigolant

«Si ça se trouve il va nous dire que l’on ne part pas»

AHAHAHAHAH …

Nous arrivons. Pesée, tension, tout est ok.

Nous voyons bĂ©bĂ© Ă  l’Ă©cran et son petit cĹ“ur bat bien, nous sommes rassurĂ©s.

Vient ensuite la vérification du col par le gynécologue, et là surprise :

Ouvert à 4 cm et il touche déjà la tête !

De lĂ  tout va très vite. Il me dit que j’ai dĂ©jĂ  extrĂŞmement bien commencĂ© le travail Ă  la maison et que je ne pars pas de la clinique . C’est aujourd’hui que nous allons rencontrer le fruit de notre amour !

Bébé Ethan était prévu pour le 25 août.

Plusieurs sentiments à ce moment là se mélangent : Joie, angoisse, appréhension, excitation ..

Ce qui me plu, ce fut cet imprĂ©vu car bĂ©bĂ© n’Ă©tait pas attendu de suite. L’adrĂ©naline s’est emparĂ©e de moi et le stress est redescendu pour laisser place Ă  l’excitation de connaĂ®tre notre enfant au plus vite .

Au final, monsieur avait raison .

Le sourire se fixe sur nos visages et ne se dĂ©crochent pas …

Nous allons ĂŞtre parents !

Nous montons en chambre de maternité. Futur papa retourne aussitôt à la maison chercher les valises pour le séjour, et je me retrouve seule, dans cette chambre, à commencer à réaliser que ce lundi cinq août deux mille dix neuf sera le plus beau jour de ma vie.

Une Ă©motion profonde s’empare de moi …

Je touche mon ventre, regarde le berceau encore vide installĂ© prĂ©s du lit. Il n’y a aucun bruit, seulement le battement de mon cĹ“ur et le sien … Je me rends compte Ă  cet instant qu’il vit en moi pour la dernière fois, que notre cohabitation va prendre fin et que ce petit bout va bientĂ´t venir se blottir dans nos bras: c’est magique …

17h00, nous descendons en salle de naissance ;

Pose de perfusion, placement des capteurs pour le monitoring pour une bonne heure et demie. Entre temps, une sage femme vient me voir pour regarder si le col bouge, et vérifier les battements de cœur de bébé ainsi que la fréquence des contractions.

Le col bouge tranquillement, les contractions deviennent plus régulières et plus douloureuses. Je demande alors la péridurale ;

BĂ©nie soit la personne qui crĂ©a cette technique d’anesthĂ©sie !

Aucune douleur de contraction, sensation de chaleur dans le bas du corps. Je suis complètement détendue.

De 19h00 à 19h45, je suis ouverte à 10 donc dilatation complète;

On y va ! BĂ©bĂ© va sortir d’une minute Ă  l’autre.

En quelques poussées ( 3 par minute de contraction ) bébé est né !

Il est 20H09 quand on me pose notre merveille sur le buste. Son petit cri de vie me fait fondre en larmes, d’Ă©motions, de joie, de pur bonheur...

Bienvenue Ethan !

-> 50 cm et 3,390 kg d’amour.

Ethan est nĂ© avec les ventouses, car sa tĂŞte n’Ă©tait pas super bien positionnĂ©e, il a donc une belle bosse sur le crâne qui va disparaĂ®tre, mais en attendant petit chat a mal et n’arrive pas Ă  ĂŞtre sur le dos au risque de pleurer d’inconfort et de douleur. En plus, son pied droit n’Ă©tait pas bien mit dans mon ventre ce qui vaut des sĂ©ances d’ostĂ©opathie.

De mon cĂ´tĂ© j’ai eu un accouchement parfait, 5H00 de travail, un bĂ©bĂ© magnifique et un papa prĂ©sent du dĂ©but Ă  la fin de cette grossesse. Pour bĂ©bĂ©, la naissance a Ă©tĂ© plus compliquĂ©e… Mais le corps mĂ©dical nous rassure ; Avec le temps, tout va rentrer dans l’ordre et bĂ©bĂ© ne se rappellera pas de ces diverses douleurs !

Cela fait bientĂ´t 3 semaines que nous sommes parents, et vous savez quoi? c’est magique et intense ! Le rythme doit se faire, les nuits sont un peu compliquĂ©es mais pour rien au monde je me plaindrais. Le papa a pris tout son mois d’aoĂ»t pour pouvoir ĂŞtre pleinement avec nous. Cela me rassure beaucoup et nous permet de prendre nos marques avant la rentrĂ©e.

Depuis le lundi cinq août deux miles dix neuf, nous sommes des parents heureux et notre amour se solidifie quand nous regardons la merveille que nous avons créée.

#Mesconfidences.

Ma vie est faite de petits bonheurs, Ethan en prend une grande partie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer